Informations sur les Dino, mon expériences.

Les derniers commérages sur nos récifs !
Avatar de l’utilisateur
sly
Aquariodingue diplômé !
Aquariodingue diplômé !
Messages : 568
Enregistré le : mercredi 28 décembre 2011 à 0:13
Localisation : Estavayer-le-Lac

Informations sur les Dino, mon expériences.

#1

Messagepar sly » jeudi 19 avril 2018 à 22:09

Salut à tous.

J'ouvre ce topic pour parler d'un problème qui semble de plus en plus courant dans notre belle passion, les Dino.

J'ai été confronté durant plusieurs années à ce problème et j'ai enrichi mes connaissances sur le domaine, non seulement par mon expérience personnelle puis par des lectures de nombreux articles ou forum US.

Quelques infos et selon mes propres expériences :

- les bacs atteints présentent des tâches ou des zones brunes, souvent confondues avec des diatomées ou des cyanobactéries bien que les cyano sont plus souvent rouges, bordeaux.
- Les taux de No3 et de Po4 sont souvent très faibles voir indétectables avec nos tests habituels, y compris photomètres.
- Les dino ont tendances a faire des filaments et des microbulles surtout en fin de journée. Le soir, ce phénomène s'arrête assez rapidement et elles tendent à disparaître pour réapparaître le lendemain.
- Les Dino produisent des toxines extrêmement redoutables, il s'agit comme pour les palythoa de palytoxine (plus d'infos disponibles ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Palytoxine) De fait, les gastéropodes se retrouvent souvent sur le dos ou semblent apathiques.Certains coraux ne sont que peu affectés par les Dino alors que d'autres sont rapidement brulés et périssent au fil des jours laissant pour les Acroporat des marques brunes sur le squelette.
-Le seul moyen formel d'identifier les Dino est l'utilisation d'un microscope. C'est d'une facilité déconcertante de les identifier puisque les Dino sont munis de deux flagelles et que donc, elle sont mobiles.
- Une fois l'identification générale effectuée, il est important de savoir quelle souche infecte le bac. Ce lien vous sera sans doute bien utile
http://www.algaeid.com/identification/
- Selon l'espèce ciblée, les moyens de luttes sont différents. Par exemple, Amphidinium SP n'a pas de phase de nage libre, elle s'enfonce dans le sable alors que Ostreopsis SP une fois plongée dans l'obscurité, retourne dans la colonne d'eau et sera par exemple irradiée par les UV qui doivent être puissants avec un débit faible, l'irradiation doit être suffisamment prolongée pour obtenir la mort des cellules par destruction de l'ADN
- Il importe d'augmenter un maximum la biodiversité du bac, par une microfaune abondante, par l'utilisation de refuge et d'algues supérieures. La Cheatomorpha semble produire d'autres substances permettant de neutraliser certaines variétés de Dino. (à confirmer)

Les meilleure moyens d'éviter une floraison des Dino sont :

- Ne pas atteindre des valeurs très basses de No3 et P04. Quasiment tous les cas recencés font état d'absence de ces deux éléments.
- Ne pas choisir de photopériodes anormalement longues et très intenses.
- A confirmer : Les résines antisilicates en post osmose ont l'avantage de retirer la silice, cependant, les silicates pourraient être un concurrent au Dino. Encore une fois il est important avant de prendre une décision de savoir contre quoi on se bat, supprimer complètement les silicates ne feront jamais reculer les Dino qui n'en ont pas besoin.
- Ne pas sur-écumer afin d'avoir toujours un quota suffisant de nutriments sans pour autant en avoir trop et nourrir les algues ( difficile équilibre)
- Une fois l'invasion constatée, il devient relativement difficile de se défaire des Dino, au mieux elles resteront sous contrôle enkystées et réapparaîtont dès que les conditions leur sont favorables.
- La plupart du temps, les changements d'eau aggravent la situation, le jour même ou les jours qui précèdent on remarque aisément une intensification de la propagation. Constaté chez moi et dans beaucoup d'autres cas, sans que je n'aie réussi à en comprendre les raisons.

Quelques remarques :

- La plupart des bacs, peut-être tous, ont des variétés de dino, comme des cyano, prêtent à passer à l'offensive dès que les conditions leur seront propices. Il faut éviter absolument pour les Dino, de leur laisser une chance de se propager au vu de la difficulté à s'en débarasser.
- Les paramètres tels que PH, KH, température etc semblent ne pas avoir un impact significatif, mais il semble indiqué d'avoir, le plus que possible, des paramètres stables au niveau physico-chimique.
- Si des UV sont utilisés, s'assurer qu'il s'agit d'une variété qui a des phases de nage libre lors des périodes obscures, sinon il ne sera d'aucune utilté. La variété Ostreopsis SP que j'ai actuellement dans mon bac, facilement reconnaissable au microscope (cette variété en forme de grain de sésame semble tourner par moment autour d'un point central ou sur elle-même) semble sensible aux UV à condition, comme déjà dit, de surdimensionner ou de mettre en série plusieurs tubes UV avec débit lent. Par exemple, 100 watts pour un bac de 500 litres avec un passage de l'ordre de 200-300 litres/h max. (je n'ai trouvé aucune référence scientifique sur la puissance en rapport du volume du bac, mais uniquement des témoignages de réussite dans la lutte.
- Des coraux atteints par des Dino une fois replacés dans un bac "sain" ne devraient pas poser de problèmes.
- De plus en plus de bacs sont à problèmes depuis que nous disposons de l'artillerie lourde pour écumer, éclairer, filtrer au détriment d'une concurrence qui ne peut plus avoir lieu. Ces cas étaient extrêmement rares il y a 10-15 ans.
- en cas de lutte, éloigner les enfants du bac et ventiler la pièce.
Je m'arrête là, j'espère que ces quelques informations pourront être utiles et je vous souhaite de ne jamais devoir vous battre contre ce fléau.

Si vous êtes certains que vous avez eu à faire à des Dino (idéalement confirmation au microscope) et que vous avez gagné la guerre, vos témoignages seront importants pour la communauté, merci de partager :-)
@+
Sly

Avatar de l’utilisateur
Bovet
Ptit nouveau
Ptit nouveau
Messages : 29
Enregistré le : samedi 18 novembre 2017 à 16:13
Localisation : Fribourg

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#2

Messagepar Bovet » vendredi 20 avril 2018 à 8:02

Bravo pour ton article Sly.

Avatar de l’utilisateur
xavier74
Aquariodingue !
Aquariodingue !
Messages : 274
Enregistré le : mardi 09 avril 2013 à 13:34
Localisation : Gaillard

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#3

Messagepar xavier74 » vendredi 20 avril 2018 à 8:18

Superbe article

Avatar de l’utilisateur
Sarco
Aquariophile déjanté
Aquariophile déjanté
Messages : 98
Enregistré le : mercredi 17 janvier 2018 à 12:36
Localisation : Lausanne

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#4

Messagepar Sarco » vendredi 20 avril 2018 à 8:31

Super article intéressant
Merci du partage

Avatar de l’utilisateur
myzebra
Aquariofou à lier !
Aquariofou à lier !
Messages : 2227
Enregistré le : jeudi 27 mars 2014 à 19:29
Localisation : Environs de Romandie, au Mont/Lsn. CH

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#5

Messagepar myzebra » vendredi 20 avril 2018 à 9:57

Hello Sly,
Je sais que j'ai eu des dinos car les longs filaments (rouge/bruns) étaient très visibles. Tous les jours je les piégeais avec une épuisette et nettoyais les PV. Je ne sais pas d'où ils sont venus ni même si ce sont ces nettoyages qui les ont fait disparaitre; mais après un bon moment il n'y en avait plus.

Je constate que dans le bac couvert de ma réserve d'algues supérieures (très belles par ailleurs), rouges (Dichtya?), sans aucun entretien ni changement d'eau :o :o (!), je n'ai jamais eu de cyanos ni de dinos..

PS: Je n'ai pas eu ton mail pour te répondre. Avec plaisir je te montre comment je multiplie mon phyto et comment je l'ai sauvé in extremis.. MyZ
"Le temps ne fait rien à l'affaire." G. Brassens :-(

Avatar de l’utilisateur
sly
Aquariodingue diplômé !
Aquariodingue diplômé !
Messages : 568
Enregistré le : mercredi 28 décembre 2011 à 0:13
Localisation : Estavayer-le-Lac

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#6

Messagepar sly » vendredi 20 avril 2018 à 10:32

Merci pour vos retours :-)
C'est effectivement conseillé d'en enlever le plus que possible manuellement et ça fait partie de la stratégie, j'aurais dû le spécifier dans mon petit tuto, merci pour ce complément d'information très utile.
myzebra, je t'envoie mon mail par MP ;-)

Avatar de l’utilisateur
Mozart
Conseiller
Conseiller
Messages : 1401
Enregistré le : dimanche 07 novembre 2010 à 18:12
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#7

Messagepar Mozart » vendredi 20 avril 2018 à 12:51

Très intéressant. Merci.
Mozart

Avatar de l’utilisateur
Ridgeway
Aquariodingue !
Aquariodingue !
Messages : 363
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2015 à 18:07
Localisation : Bercher

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#8

Messagepar Ridgeway » vendredi 20 avril 2018 à 14:17

Personnellement, je pense que 75% des identifications de Dino sont incorrectes car la plupart des gens souffrent simplement d'un système mal équilibré avec une forme de Cyano qui peut effectivement être n'importe quelle couleur qu'il veut être.

Donc, la chose la plus importante est une identification correcte. Il y a 2 bonnes méthodes couramment utilisées pour cela:

1) Microscope (CHF15-20 d'eBay), globalement la méthode la plus fiable. Voici ce que vous devez rechercher ?



2) "The reconstitution method" qui est décrite ici (j'espère que ça se traduit bien ...)

Prenez un échantillon de Dinos suspectés dans un tube à essai avec une petite quantité d'eau du réservoir. Enfilez le capuchon et remuez vigoureusement jusqu'à ce qu'il soit brisé et dispersé dans l'eau. Ensuite, filtrer le liquide résultant à travers un papier de cuisine dans un récipient en verre transparent ou en plastique et laisser sur le rebord de la fenêtre au soleil pendant quelques heures. Les diatomées seraient filtrées par le papier de cuisine car elles sont trop grandes pour passer à travers. Cyano peut traverser, mais ne se reformera pas rapidement, les dinoflagellés sont assez petits pour passer à travers et vont réformer les structures morveux au soleil.

Une fois que vous avez correctement identifié Dinos, vous pouvez prendre les mesures appropriées mais H2o2 est votre ami

Avatar de l’utilisateur
sly
Aquariodingue diplômé !
Aquariodingue diplômé !
Messages : 568
Enregistré le : mercredi 28 décembre 2011 à 0:13
Localisation : Estavayer-le-Lac

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#9

Messagepar sly » vendredi 20 avril 2018 à 14:25

Merci Ridgeway pour ton message. Il est vrai que j'ai vu à de nombreuses reprises des personnes qui utilisent H202 pour traiter les Dino, certains avec des améliorations et d'autres pas, selon la variété de Dino a combattre.
Egalement, j'appuyais sur le fait que c'est vraiment très important d'être sur de ne pas confondre Cyano et Dino et que seul le microscope peut confirmer le diagnostique.
Concernant H2o2, pourrais-tu nous donner les concentrations ( %) la quantité en fonction du volume du bac et les heures d'administration, par exemple le soir ou le matin, en plusieurs fois ou une seule ?
Merci

Avatar de l’utilisateur
Ridgeway
Aquariodingue !
Aquariodingue !
Messages : 363
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2015 à 18:07
Localisation : Bercher

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#10

Messagepar Ridgeway » vendredi 20 avril 2018 à 14:31

1 ml p / 40l @ 3% une fois par jour pendant 7 jours.

Je préfère utiliser un Oxydator pour cette application, beaucoup plus lent et plus sûr pour le dosage H202

Avatar de l’utilisateur
sly
Aquariodingue diplômé !
Aquariodingue diplômé !
Messages : 568
Enregistré le : mercredi 28 décembre 2011 à 0:13
Localisation : Estavayer-le-Lac

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#11

Messagepar sly » vendredi 20 avril 2018 à 14:35

parfait ! J'ai un oxadator. Donc, pour 1200 litres à traiter, je devrais mettre une solution de quel pourcentage dans l'oxydator ? Avec deux diffuseurs?

Avatar de l’utilisateur
Ridgeway
Aquariodingue !
Aquariodingue !
Messages : 363
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2015 à 18:07
Localisation : Bercher

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#12

Messagepar Ridgeway » vendredi 20 avril 2018 à 14:37

9% bien que vous puissiez pousser jusqu'à 12% mais pas plus. Avec 2 réacteurs c'est bien mais pour 1200ltrs, je suggère la taille "W"

Avatar de l’utilisateur
myzebra
Aquariofou à lier !
Aquariofou à lier !
Messages : 2227
Enregistré le : jeudi 27 mars 2014 à 19:29
Localisation : Environs de Romandie, au Mont/Lsn. CH

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#13

Messagepar myzebra » vendredi 20 avril 2018 à 14:38

.. Indépendamment des diverses couleurs des cyanos, il y a aussi l'aspect qui diffère entre Dinos et cyanos. Le dinoflagellés font de longs, fragiles filaments, les cyanobactéries -plus généralement- sont "tapissantes" et gluantes.. MyZ
"Le temps ne fait rien à l'affaire." G. Brassens :-(

Avatar de l’utilisateur
sly
Aquariodingue diplômé !
Aquariodingue diplômé !
Messages : 568
Enregistré le : mercredi 28 décembre 2011 à 0:13
Localisation : Estavayer-le-Lac

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#14

Messagepar sly » vendredi 20 avril 2018 à 14:41

Merc Ridgeway top !
Sur mon ancien bac j'utilisais en permanence un oxydator A pour 400 litres avec une solution à 6% mais j'avais quand même pas mal de Dino. Espérons que cette souche dans le nouveau bac sera plus sensible.
Pas de risques pour la microfaune ?

Avatar de l’utilisateur
Ridgeway
Aquariodingue !
Aquariodingue !
Messages : 363
Enregistré le : vendredi 31 juillet 2015 à 18:07
Localisation : Bercher

Re: Informations sur les Dino, mon expériences.

#15

Messagepar Ridgeway » vendredi 20 avril 2018 à 14:43

.. Indépendamment des diverses couleurs des cyanos, il y a aussi l'aspect qui diffère entre Dinos et cyanos. Le dinoflagellés font de longs, fragiles filaments, les cyanobactéries -plus généralement- sont "tapissantes" et gluantes.. MyZ
L'utilisation de ces descriptions est ce qui provoque la plupart des gens à faire une identification incorrecte. Il n'y a rien de général avec l'un d'entre eux, obtenir un microscope ou faire le test simple, ça vaut le coup.


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité